On a fait des procès pour moins que ça !

On se souvient que Van Vogt avait traîné la Century Fox en justice, accusant Alien d’être un plagiat de La faune de l’espace (une affirmation qui m’a toujours paru (et me parait toujours) abusive, mais le fait est qu’il avait obtenu gain de cause).
Par chance, le Supplement I : Greyhawk, et après lui, le Monster Manual, sont passés en dessous de son radar. Car si je savais que la displacer beast (bête éclipsante dans la V.F.) était inspirée de Zorl (Coeurl en V.O.), j’ignorais à quel point c’était le cas pour l’illustration qui l’accompagnait.

(je doute par contre que Van Vogt aurait pu avoir gain de cause vis-à-vis de Lucien de Samosate, contrairement à ce que pourrait laisser supposer le titre du nouveau billet publié chez Anniceris)

Ce contenu a été publié dans JdR, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *