Le JdR est un jeu dans lequel les participants jouent un ou des rôle(s) et construisent au moyen du langage un récit commun dans un même cadre

Ceci est, rappelons le, ma définition du JdR.

Ça faisait quelques semaines déjà que ça me grattait de poster un billet sur la différence entre un scénario « ouvert » et un scénario linéaire à scènes « scriptées », prévues d’avance : dans le second cas, le MJ raconte une histoire À ses joueurs, alors que dans le premier, il raconte une histoire AVEC ses joueurs ; une différence cruciale à mes yeux.

Je n’ai toujours pas pris le temps de développer mon explication (et ne le prendrai d’ailleurs peut-être pas de sitôt, si jamais je le prends un jour). Mais ce soir, j’ai remarqué le sigbloc de SpaceBadger, l’un des membres du forum travellerien Citizens of the Imperium :

GM Maxim #1: If I wanted to tell the whole story myself, I could just write fiction.
What I want to do in gaming is set out a detailed stage, and then see what kinds of stories the Players choose to tell on that stage.

C’est à peu près ce que je disais…

Ce contenu a été publié dans C'est mon opinion, et je la partage, Façon de parler, JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.