À la conquête du pôle

Cinq candidatures reçues pour l’instant suite à l’annonce publiée chez popôle emploi.
Bien évidemment, les profils des candidats n’ont pas grand chose à voir avec ce qu’on recherche précisément, mais sur les cinq, il y en a trois que je vais probablement contacter (j’attends vendredi pour les appeler, des fois que mon réseau personnel me remonte quelque chose demain).
Si je devais choisir sur papier, je sais déjà lequel je prendrais, mais dès lors que le facteur humain entre en jeu, les choses ne sont pas aussi simples que ça. Mon problème est donc de savoir dans quel ordre je les reçois : est ce que je commence par le meilleur profil, ou est ce qu’au contraire je le fais passer en dernier, histoire d’économiser un appel téléphonique au cas où mon sentiment actuel serait confirmé ?
En tous cas, si ça se confirme, ça sera la première fois en plus de dix ans de recrutements estivaux (et autres remplacements de congés maternité) que je ne prendrai pas un(e) ptit(e) jeune, puisque les trois candidats que je retiens pour l’instant ont tous dépassé quarante ans, et que le plus intéressant est même plus âgé que moi.

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.