Kro en résumé : Elvira, maîtresse des ténèbres

Elvira, Mistress of the Dark
1988

Parodie de film d’horreur ayant pour héroïne Cassandra Peterson dans son rôle d’Elviraelvira1C’est un nanar et je le savais pertinemment avant de le regarder.
Sa station télé ayant changé de patron, Elvira plaque son émission dans l’intention de partir faire un show à Las Vegas. Mais il lui manque 50.000 dollars pour ça. C’est alors qu’elle apprend qu’elle hérite d’une grand-tante dont elle ignorait jusqu’à présent l’existence. Elle se rend donc dans une petite ville du Massachussets pour prendre possession de l’héritage, qui consiste en un caniche, un livre de cuisine, et une maison (style vieille maison gothique de films d’horreur).
Malheureusement, la population de la ville est extrêmement coincée, puritaine, bigote, anticommuniste, conservatrice jusqu’à la caricature, et voit d’un sale œil l’arrivée d’une « créature » aussi provocante, qui ne pourra qu’entraîner la dépravation dans son sillage. Par ailleurs, il s’avère que le livre de cuisine est en fait un livre de magie, convoité par un vieil oncle…
Les dialogues sont pour une bonne partie constitués de blagues à deux balles, souvent avec des sous-entendus grivois. Mais il y en a aussi quelques-uns qui auraient pu devenir des répliques cultes récurrentes lors de parties de JdR si on l’avait regardé en bande à l’époque de sa sortie…
Et donc, c’est un nanar. Qu’il faut regarder comme tel, et qui dans le fond est plutôt marrant pasque c’est un nanar et que c’est voulu et fait exprès (évidemment, si on le prenait au sérieux, ça serait affligeant de nullité).

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.