Kro en résumé : L’âge de cristal

Logan’s Run
(1976)

Film de SF dystopiquelagedecristalL’histoire se déroule en 2274 (dans un contexte post-cata), dans une ville sous dôme où les habitants ont un cristal implanté dans la main, qui change de couleur à l’approche de leurs trente ans. Avant cette échéance, ils vivent une vie de plaisirs dans un environnement moderne (nous dirions « futuriste »…) et agréable, mais à l’âge fatidique, ils doivent se soumettre à la cérémonie du « carrousel », où ils meurent (mais certains peuvent y survivre ; sauf que personne ne connait personnellement le moindre survivant).
Le personnage principal du film est Logan 5, un limier qui traque les fugitifs qui tentent d’échapper au carrousel (car ils ne croient pas qu’il y ait une possibilité d’y survivre). Il est chargé par l’ordinateur qui gère la ville de découvrir le sanctuaire, un endroit mystérieux que cherchent à rejoindre les fugitifs, et qui serait situé à l’extérieur (et là, sa première réaction est de déclarer à l’ordinateur qu’il n’y a rien à l’extérieur de la cité).
On se résume : une ville sous dôme, dirigée par un ordinateur, des habitants nés d’utérus artificiels et persuadés qu’il n’y a rien à l’extérieur, un ordinateur qui a droit de vie et de mort sur la population et qui donne des ordres n’admettant pas de discussion à ses limiers (ordres qui les font passer pour des traîtres aux yeux de leurs collègues qui n’ont pas été informés), des individus portant des noms numérotés comme Logan 5 ou Francis 7, des gens habillés d’une seule couleur (rouge ou vert, par exemple)… Je continue avec le robot qui suit aveuglément une programmation défectueuse, ou vous avez déjà hurlé Paranoia il y a plusieurs lignes ?
Ce film était certainement plutôt pas mal à l’époque de sa sortie, mais il a salement mal vieilli et est devenu difficile (et pénible) à regarder. La principale motivation pour continuer à se l’infliger devient vite de voir à quel point il a pu inspirer Paranoia (pasque je suis persuadé que c’est une des sources d’inspiration majeures du Complexe Alpha).

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *