Maraud qui n’y est plus

Ça date peut-être d’un certain temps déjà, mais je ne l’ai remarqué que très récemment : le maroquinier du village, si peu disposé à ouvrir boutique, a disparu.
Peux pas dire que ça me surprenne. Ni que ça m’attriste d’ailleurs, même si une échoppe de ce genre, si elle avait été tenue par quelqu’un de sérieux, aurait eu un intérêt certain.

Ce contenu a été publié dans Hors catégorie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *