Please prove you’re not a sexbot

Ceci aussi m’a amusé.

Ce contenu a été publié dans On n'arrête pas le progrès, Références cryptiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.