Stories left undone

Sandy Pearlman, poète auteur d’un paquet des chansons du Blue Öyster Cult, et par ailleurs producteur de la plupart de leurs albums, mais aussi entre autres du Give ‘Em Enough Rope des Clash et du deuxième album de Shakin’ Street, et manager (toujours entre autres) de BÖC, Shakin’ Street et Black Sabbath, est mort ce matin. Il allait avoir 73 ans début août.
Sans lui, ce blog n’existerait pas (ou du moins, pas sous ce nom…).

Ce contenu a été publié dans Références cryptiques, Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *