Prion pour elle

La biologiste américaine Susan Lindquist, bien connue pour ses travaux sur les protéines de choc thermique et le prion, est morte aujourd’hui à l’âge de 67 ans.

Ce contenu a été publié dans Hors catégorie, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.