Kro en résumé : Shinobi : Heart Under Blade

(2006)

Film japonais med-fan’ orientalisant, avec des ninjas comme son nom l’indique (shinobi en bon japonais)shinobiheartunderbladeLe terme ninja n’est JA-MAIS employé dans le film ; mais comme c’est plus court à écrire et peut-être plus familier pour certains d’entre-vous, c’est celui que je vais utiliser ici.
Ce sont des ninjas fantastiques, capables de faire des bonds d’une dizaine de mètres, de lancer des shuriken par pleines poignées tout en visant (et en atteignant) des cibles différentes avec, de courir sur le tronc des arbres, de se rendre invisibles, de faire de la magie, etc…
En 1614, le shogun Tokugawa a unifié le Japon, les clans de ninjas reclus dans des villages au cœur des montagnes ne lui servent plus à rien, donc il décide de les éliminer, en faisant s’entretuer les deux clans rivaux Iga et Koga. Problème : à l’insu de tous, les nouveaux chefs de chacun des deux clans s’aiment, et alors que le reste de leurs clans respectifs n’aspirent qu’à éradiquer le clan voisin, eux aimeraient bien vivre en paix.
Globalement, c’est pas terrible. En plus, j’ai dans un premier temps été gêné par le côté magique / fantastique des prouesses des ninjas (après, j’ai regardé le film comme un med-fan’ orientalisant et ça passe mieux). Et question exactitude historique, bien entendu, c’est du pipeau complet. Sans oublier le coup du village de ninjas, qui savent pertinemment qu’ils ont des ennemis susceptibles de venir les buter, mais qui n’a pas la moindre sentinelle pour surveiller ses accès.
Je ne saurais donc vous le conseiller, à part éventuellement si vous voulez voir des ninjas med-fan’ en action, ce qui est objectivement le seul et unique intérêt du film.

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *