Connasse de compétition

Ça fait bien longtemps que la connerie de mes contemporains a du mal à me sidérer. S’il y a un domaine dans lequel je suis optimiste, c’est bien dans leur capacité à se surpasser pour toujours faire pire. Mais en faisant mes courses tout à l’heure à la supérette du coin, j’en ai vu une qui doit beaucoup s’entraîner, pasque c’est pas possible autrement.
Si on récapitule :
– au volant d’une grosse voiture (ce qui n’est pas forcément un signe de connerie, certes), elle entre sur le parking par le sens interdit ;
– traversant tout le parking (peu rempli à cette heure ci), elle vient se garer à proximité de l’entrée normale (dans ce cas, quel intérêt avait elle à prendre un sens interdit ?) ;
– enfin, « se garer », c’est beaucoup dire : ayant choisi l’une des places plus larges, elle s’y est prise en deux fois, pour ne pas arriver à se mettre correctement dans ladite place, mais avoir le cul (celui de sa bagnole, hein) en travers de la place voisine, place handicapée comme il se doit. Si handicapé de la tête donnait l’accès aux places handicapées, elle aurait pu s’y garer entièrement, mais en l’occurrence, elle ne faisait que gêner sérieusement un véritable handicapé qui aurait voulu s’y garer en toute légitimité (heureusement, comme je le disais plus haut, le parking était peu rempli) ;
– entrant dans le magasin, elle n’a pas daigné aller jusqu’à l’accès normal des clients, mais est passée à contresens par une caisse (vous me direz, c’est logique, après l’épisode du sens interdit) ;
– et cerise sur le gâteau, arrivée au rayon frais après moi, elle a réussi à s’y faire servir avant…
Je l’ai ensuite perdue de vue dans le magasin, et suis parti avant elle, donc je n’ai pas pu assister à la suite des évènements, probablement du même acabit (j’imagine que son comportement avec la caissière devait être édifiant).
Et après, on s’étonnera encore que des gens pètent un boulon et trucident leurs concitoyens. Moi-même, ce n’est pas l’envie qui m’en manque parfois…

Ce contenu a été publié dans Les cons, ça ose tout. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *