Anges déchues

En faisant mon tour d’horizon musical tout à l’heure, j’ai aussi découvert Exit Eden, un « supergroupe » (en quelque sorte, puisque seules les quatre (!) hurleuses, dont deux bénéficiaient effectivement d’une certaine notoriété, sont mises en avant ; des musicos, on ne sait rien) dans lequel Amanda Somerville et Clémentine Delauney (de Visions of Atlantis, et avant ça, de Whyzdom puis de Serenity) tiennent la moitié des crachoirs, et qui a sorti il y a quelques semaines un album de reprises musclées de chansons molles à l’origine, qui est à la limite de passer au-dessus de mon radar : Rhapsodies in Black.Extraits (dans l’ordre de leur apparition sur l’album, qui n’est pas celui dans lequel ils ont été mis en ligne) :

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *