Mignonne, allons voir si la rose…

Une consœur d’origine italienne, voulant expliquer qu’en dépit des apparences liées à son caractère sanguin, elle était gentille, nous a déclaré à plusieurs reprises :

Je suis mignonne.

C’est effectivement mon avis, mais je pense que ce n’était pas le qualificatif approprié. Probablement un italianisme…

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles, Perles, Références cryptiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.