Dio est mort (une deuxième fois)

La compile de Dio que j’avais enregistrée peu après sa mort en 2010 pour partir au mariage d’un vieux copain, et qui avait depuis rythmé tous mes voyages au volant du Tonnerre Mécanique (sauf la fois, peu après, où j’avais mis l’autre cassette enregistrée au même moment, avec Coup d’Etat d’un côté et Kommander of Kaos de l’autre) a fini par lâcher tout à l’heure, après avoir donné des signes de défaillance depuis quelques trajets. C’est la fin d’une époque… Je ne sais pas si ça vaut le coup que je la réenregistre sur l’une des deux dernières cassettes vierges qu’il me reste.
Du coup, j’ai pioché la première de la poignée de cassettes du vide-poches, et me suis remis du Blue Öyster Cult pour la route… (malheureusement, elle est nettement plus vieille, et si la bande semble tenir le coup pour l’instant, le son n’en est pas terrible).

Ce contenu a été publié dans Ma vie est un drame, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *