Kro en résumé : À ouvrir en cas d’apocalypse

À ouvrir en cas d’apocalypse
Petite encyclopédie du savoir minimal pour reconstruire le monde
Lewis Dartnell
© 2015 éditions Jean-Claude Lattès
ISBN : 978-2-7096-4698-7
V.O. : The Knowledge, © Lewis Dartnell 2014
452 pages

Recueil d’informations censées permettre de revenir à une technologie relativement avancée en cas de Ruine de la civilisationMême si ce n’est pas au niveau de cette présentation mirobolante, ça montre bien que même avec des moyens de fortune, des survivants ayant les connaissances nécessaires seraient capables de reconstituer à partir de pas grand-chose une bonne partie des technologies dont nous disposons aujourd’hui (pas tout certes, mais sans doute plus que vous ne l’imaginiez). Mais ça n’est finalement qu’un panorama (aux éléments pas toujours judicieusement choisis) dont les explications restent trop superficielles pour être réellement exploitables sans complément d’infos. Hélas.
Tout ça manque en outre cruellement d’illustrations. Il aurait fallu des schémas de fonctionnement de certaines des machines décrites, histoire que le lecteur sache comment les construire.
À mon avis, le bouquin se trompe complètement de cible. Destiné aux ados, plus pédagogique et avec plus d’illustrations, il aurait pu être une extraordinaire porte d’accès aux bases de la technologie. Tel quel, c’est trop superficiel et pas assez pédagogique pour être réellement utile. Ça donne une idée de ce qu’il serait possible de faire avec des moyens limités, mais pour la mise en application, faudra aller chercher des infos ailleurs, ou procéder par tâtonnements quand c’est possible. Finalement, ça sera ptêt plus utile en JdR (ou dans d’autres domaines créatifs), pour décrire la technologie de communautés post-cataclysmiques, voire dans d’autres cadres (med-fan’, uchronies, spationautes naufragés sur une planète déserte ou primitive, voyages temporels, etc…).
Bref, un machin qui avait du potentiel mais n’a pas su l’exploiter. C’est frustrant.

Ce contenu a été publié dans Dur dur, la culture, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.