Kro en résumé : Cargo

Cargo
(2009)

Film de SF suisseEn 2267, l’humanité a rendu la Terre inhabitable, les gens vivent dans l’espace et beaucoup ont émigré vers une lointaine planète paradisiaque, Rhéa. La personnage principale s’engage comme médecin à bord d’un cargo spatial à destination d’une station dans le nuage d’Oort (quatre ans aller, autant au retour, le tout passé en grande partie en hibernation ; mais ça doit payer suffisamment pour lui permettre ensuite d’acheter son billet pour Rhéa). L’équipage se compose de sept membres, mais un seul est éveillé à la fois, par tours de huit mois et demi. Alors que son tour est déjà bien entamé, elle croit déceler la présence d’un passager clandestin dans la soute…
Ça m’a fait penser à Alien : un huis-clos à bord d’un cargo appartenant à une société privée, seul dans l’espace, un équipage réduit en hibernation, des morts successives… Et puis c’est un peu le même genre de SF, hard science à part la gravité « normale » à bord : un vaisseau en ferraille, des fuites de flotte, des coursives sombres, ce genre de choses.
Pas de créature extra-terrestre ici toutefois. Sans vous révéler l’histoire, ça reste du domaine de la hard science, et ça repose sur les manigances de la société qui organise la colonisation de Rhéa (et à laquelle appartient le cargo).
Pas de grosses scènes d’action non plus, ce qui nous change du cinéma de SF hollywoodien.
Bref, un film pas désagréable, mais pas exceptionnel non plus.

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.