Et gai rossignol et merle moqueur seront tous en fête

Depuis des années, je ne suis plus Maliki que de loin et d’un œil distrait.
Tombant tout à l’heure sur l’épisode de cette semaine, j’ai aussitôt eu une troublante sensation de déjà-vu, avant de me souvenir d’avoir lu quelque chose de fortement similaire dans le dernier volume des Notes de Boulet, paru il y a seulement quelques jours. Plagiat, hommage ou simple coïncidence ?

Ce contenu a été publié dans BD, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Et gai rossignol et merle moqueur seront tous en fête

  1. 賈尼 dit :

    Y a aussi le mème de la petite fille qui veut parler aux chevaux (ou aux poneys, jsais pus) et dont le vœu est exaucé par une fée. Après quoi elle entend les chevaux (ou poneys) lui déblatérer insultes et insanités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *