Aux États-Unis, y a pas de protection sociale

Et encore moins de sécurité sociale.
Tout ça pour dire que voilà encore un auteur de JdR qui est dans la merde et a grand besoin de pognon, avec une méthode « amusante » (si l’on peut dire, vu le contexte) pour tenter d’en lever.

Ce contenu a été publié dans Faut s'en voir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *