Ne jugez pas, pour n’être pas jugés

Je suis très d’accord avec ceci (que j’étends aux bibliothèques).
Bibliothèque et ziquothèque (ou leur absence, tout aussi significative) sont les deux choses que je regarde pour savoir à qui j’ai affaire quand je me trouve chez des inconnus (ce qui, il est vrai, n’arrive pas souvent ; alors étendons le sujet aux méconnus).

Ce contenu a été publié dans C'est mon opinion, et je la partage, Références cryptiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *