Le Trophée Andros, c’est sur glace, pas dans le désert

Dans l’une des notes de bas de page du supplément Fields of Silver, on nous explique doctement que la faune du désert d’argent est selon certains, je cite :

entirely androphagous

Cela montre qu’il n’y a pas qu’en français que la confusion entre les différents sens d’homme (être humain de sexe masculin ou être humain tout court (comme dans Droits de l’Homme) pose problème ; car il est manifeste que l’adjectif à employer ici était anthropophagous

Ce contenu a été publié dans JdR, Perles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *