Stage sans maître

Autre truc « amusant » que j’ai découvert ce matin en rentrant : je vais eeencore avoir une stagiaire dans les pattes. Pendant une semaine.
Ça a été décidé sans me consulter (forcément, j’étais pas là…), au prétexte que j’étais le mieux à même de l’accueillir.
Peut-être.
Mais c’est surtout la semaine où j’ai posé mon lundi.
Je sens que la stagiaire, je vais la laisser gérer au reste de l’équipe. Ce n’est pas une future consœur, mon implication personnelle n’est pas indispensable.

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *