Ay caramba !

Journée de merde à l’usine, avec des pannes répétées sur deux chaînes (et encore, j’ai pas fait le tour du site, y avait ptêt d’autres problèmes ailleurs).
Pour rigoler, j’ai proposé qu’on décommande la venue des Mexicains, vu que je n’ai jamais vu un tel bordel juste avant un audit de cette importance (et que le gars le plus expérimenté du service maintenance m’a dit qu’il ne voyait aucune raison pour que ce soit moins la merde le jour J). Mais ma suggestion n’a pas eu de succès…
Et ce soir, j’apprends qu’on va dans la foulée avoir droit à un audit brésilien, à une date non précisée pour l’instant, mais sur la période concernée j’ai une journée de congés posée (je doute quand même que ça tombe ce jour là), et une stagiaire dans les pattes la moitié du temps.
Et entre les deux, ce sera le grand contrôle annuel de l’usine par les services officiels.
Moi ça va aller (l’audit mexicain me fait franchement chier mais ne me stresse pas plus que ça), mais je pense que la responsable qualité (qui a encore dans les jours ou semaines qui viennent quelques autres gros audits dans lesquels mon équipe et moi-même ne serons pas directement impliqués) va passer pas loin du burn-out. Fallait que je lui demande de caler une date pour qu’on fasse une réunion, je pense que je vais attendre l’année prochaine.

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles, Références cryptiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *