J’y peux rien, j’attire les stagiaires

L’une des stagiaires actuelles du service qualité est venue me voir vendredi pour me demander si je voulais bien lui montrer « des choses inhabituelles » (ce n’étaient peut-être pas ses mots précis, mais c’était bien l’idée). J’ai accepté de lui consacrer un peu de temps mardi.
Renseignements pris, c’est mon adjointe qui le lui avait suggéré en la voyant essayer de s’instruire toute seule. N’empêche que c’est la première fois que je vais piquer une stagiaire à un autre service…

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *