Et pourtant, elles jouent

Ceci m’a amusé.

Ce contenu a été publié dans Les cons, ça ose tout, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Et pourtant, elles jouent

  1. Rappar dit :

    « référence cryptique » en effet… pourquoi est-ce qu’elle le traite de kenku, alors que les kenkus sont muets ? :/

    • Imaginos dit :

      T’es sérieux, là ?

      Et pourtant, elles jouent

      > pourquoi est-ce qu’elle le traite de kenku, alors que les kenkus sont muets ? :/

      Elle ne le traite pas de kenku, elle lui montre qu’elle sait mieux que lui-même de quoi il prétend parler, puisqu’il est manifestement incapable de nommer that sweet new bird player race

Répondre à Rappar Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *