No power in the ‘Verse can stop her

Je m’inquiétais (vaguement certes, mais un peu quand même…) pour rien : mon ancienne (et en principe future) recrue a brillamment réussi son concours, se classant largement mieux qu’un paquet de candidats sans doute mieux préparés qu’elle. Je l’avais eu au téléphone après son oral et ce qu’elle m’avait dit alors m’avait relativement rassuré quant à ses chances de réussite, mais même si je l’espérais confusément, je ne l’attendais pas vraiment à un niveau aussi élevé. Et comme je ne pense pas avoir eu le bras assez long pour la pistonner à ce point, c’est bien la preuve que j’ai eu raison de miser sur elle…
Reste encore à la réintégrer dans mon équipe d’ici quelques temps, mais en principe ça devrait n’être qu’une formalité. Comme le concours lui-même, finalement…

Ce contenu a été publié dans Elle est pas belle, la vie ?, On n'a pas des métiers faciles, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *