Ça me fait tiquer

Tôt ce matin, alors que, réveillé par les coups de marteau du couvreur qui travaillait sur le toit de la voisine d’en face à 6 heures du mat’ (vue la canicule, je ne peux guère lui en vouloir ; et puis il a quand même attendu 7 heures pour utiliser des appareils électriques), j’allais avant de partir bosser faire un petit tour de jardin pour constater l’étendue des dégâts (je n’arrose pas le potager, je me contente de mettre quelques litres au pied des deux arbres que j’ai plantés l’automne dernier : j’en ai déjà perdu deux lors d’une précédente canicule, j’aimerais autant que ça ne se reproduise pas), je me suis retrouvé face à une petite chatte que je vois traîner dans le coin depuis quelques jours. Je cherchais comment m’y prendre pour aller là où j’avais à faire sans la faire fuir (elle était vraiment pile là où je devais passer), quand elle s’est mise à me parler (enfin, à miauler à mon intention). Constatant qu’elle n’était guère farouche, je me suis donc avancé doucement, et quand je me suis arrêté c’est elle qui est venue vers moi… Ça faisait bien longtemps qu’un chat inconnu errant dans un jardin ne s’était pas laissé caresser sans difficulté…
J’en ai profité pour l’examiner d’un peu plus près (on ne se refait pas), et j’ai constaté, outre sa maigreur (qui n’est pas forcément alarmante, même si elle pourrait être un peu mieux nourrie par ses propriétaires, car je présume qu’elle en a), la présence de deux tiques plantées dans son côté gauche. J’ai préféré ne pas les retirer à la sagouin, car l’opération risquait d’être moyennement appréciée par leur victime, or pour un premier contact, j’aimais autant ne pas lui laisser une mauvaise impression ; mais ça veut dire qu’il y a des tiques dans les jardins alentour, et ça, ça m’embête franchement.
Ptêt que si j’arrive à l’attraper une nouvelle fois, je lui arracherai quand même ces parasites, s’ils ne se sont pas détachés d’eux-mêmes une fois repus. C’est pas utile qu’ils se multiplient dans le coin…

Ce contenu a été publié dans Elle est pas belle, la vie ?, Ma vie est un drame, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *