Kro en résumé : L’orage céruléen

Dark Sun
Le Prisme

L’orage céruléen
Troy Denning
J’ai Lu Fantasy, n° 5292
ISBN 2-290-05292-2
Traduit de l’américain par Jean-Pierre Pugi
© Éditions J’ai Lu, 1999
V.O. : The Cerulean Storm, © 1993 TSR, Inc
318 pages

Cinquième et dernier roman de la pentalogie du Prisme, dans l’univers de Dark Sun

Autant vous dire que c’est de la fin de campagne de très haut niveau (en termes d’AD&D).
Dans ce dernier tome (qui se passe dix ans après le début du cycle), tout se dénoue, ceux des persos qui ont survécu aux quatre premiers tomes et Tithien affrontent les plus puissants individus d’Athas, les persos sont confrontés à la traîtrise de Tithien, et à la fin, évidemment ils gagnent (mais y a eu de la casse). On a donc droit à plusieurs combats contre le Dragon, contre Rajaat (encore plus puissant), et contre les rois-sorciers, combats livrés à grands coups de magie et d’objets magiques (et un peu moins, de pouvoirs psioniques). La puissance des protagonistes atteint des niveaux comme je n’en ai jamais vraiment vu « en vrai » à AD&D. Mais faut bien ça, pasque l’essentiel du récit se déroule dans le cadre décrit dans le supplément Valley of Dust and Fire, dont la conclusion de la critique parue dans Casus Belli à l’époque était en gros que c’était trop dangereux pour y envoyer des persos…

Ce contenu a été publié dans JdR, Kros, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *