Dans les dents

Lorsqu’un bouquin de JdR est réédité sans modification fondamentale de son texte, j’aime bien voir si les coquilles et autres fautes en ont quand même été corrigées.
Tout à l’heure, en ressortant mon exemplaire de Deluxe Revised Recon, je suis tombé dans la liste du matos d’un personnage sur une coquille amusante qui m’avait jusqu’à présent échappé : en page 51, on apprend que le soldat Dukowski a dans ses poches (entre autres choses) du chewing gun.
Ça doit être dur à mâcher…
J’ai donc comparé avec le même passage dans The Revised Recon, pour constater que la coquille y apparaissait déjà.
On pourrait donc croire que les coquilles n’ont pas été corrigées d’une édition à l’autre. Mais c’est plus compliqué que ça, pasque certaines ont disparu avec le passage à la version Deluxe, alors que d’autres (en tous cas, au moins une : je n’ai fait qu’un feuilletage rapide du bouquin) sont apparues dans cette dernière.
Je me demande vraiment comment ils se sont débrouillés…
Un truc qui n’a pas été corrigé non plus, c’est la liste des bestioles qu’on peut rencontrer en Indochine (Dangerous Animal Contact Table) : quelle que soit l’édition, elle comporte le jaguar (sud-américain), le babouin (africain), et l’alligator (qui a probablement vécu dans la région (faudrait que je vérifie pour l’affirmer), mais bien avant l’époque du jeu).

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *