Y a vraiment plus de saisons

Vu tout à l’heure vers 14 heures un lézard sur le muret de la terrasse. Pas bien vivace certes, mais bien vivant quand même.
Un 16 janvier.
Jamais vu ça auparavant. Même quand on avait des périodes de douceur hivernale.
Je crois que la catastrophe climatique est encore pire que vous ne l’imaginez. Et peut-être même que je ne l’imagine moi-même.

Ce contenu a été publié dans Pas nette la planète, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *