Les syndicats sont partout !

Pour rester dans la même actualité, tout en faisant un lien avec un sujet plus fréquemment abordé en ces lieux, une anecdote tirée de la partie de Star Trek Adventures de tout à l’heure :

Le MJ nous parle du syndicat d’Orion. Moi, très finement, de demander s’il s’agit d’un syndicat réformiste. Et lui de me répondre du tac au tac que oui, probablement, puisqu’ils ont abandonné l’esclavagisme il y a quelques temps.
Ne souhaitant pas faire perdre plus de temps à la partie en cours, ni lancer la tablée dans une discussion politique sans lien avec Star Trek, je n’ai pas jugé utile (même si ça m’a fortement démangé…) de poursuivre en faisant remarquer que justement, ce rejet de l’esclavagisme ne les classait pas parmi les syndicats réformistes, du moins au sens où on emploie ce qualificatif chez nous actuellement : pasque travailler jusqu’à la mort en étant payé des cacahuètes, ce qui est en forçant à peine le trait ce que sont disposés à accepter les syndicats réformistes, ça s’apparente quand même pas mal à de l’esclavage…

Ce contenu a été publié dans JdR, Qu'est ce qu'on va devenir ?, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *