Kro en résumé : First Contact Team

First Contact Team
The Role Playing Game
Brian St.Claire-King
copyright Vajra Enterprises 2019
VAJ013
191 pages

JdR pour faire jouer le premier contact entre l’humanité et une civilisation extra-terrestre

Ce n’est pas ce à quoi, en bon amateur de Murray Leinster et de sa nouvelle Premier contact, je m’attendais (mais il faut dire que la description du jeu était bien courte et que l’illustration de couverture avait de quoi induire en erreur) : ce n’est pas un JdR de SF spatiale. L’action ne se passe pas dans l’espace ou sur une planète lointaine, mais à notre époque ou dans un futur proche, et sur notre Terre (ou ailleurs dans le système solaire).La possibilité d’un premier contact plus éloigné fait l’objet d’un encadré d’une page, mais reste une option très secondaire.

Le système de jeu est ORC-L (Organic Rule Components – Lite), une variante allégée du système ORC qui motorise les autres JdR de l’éditeur. Je n’ai fait que survoler les règles : c’est pas ça qui m’intéresse dans un JdR.

Le jeu jongle entre les unités du système métrique et celles du système merdique, avec des conséquences dignes de celles ayant provoqué l’écrasement d’une sonde martienne il y a quelques décennies : conversions parfois foireuses (80-100 lbs censées correspondre à 176-220 kg, à 0,454 kg la pound de mémoire, on pourrait croire qu’il y a simplement eu inversion des unités ; mais le problème, c’est que c’est la valeur en lbs est la bonne…), valeur chiffrée d’une des unités indiquée avec l’unité de l’autre système (des altitudes sur l’Altiplano andin entre 3800 et 3950 ft, alors que ce sont bien évidemment des mètres…).

Il n’y a pas vraiment de contexte défini, au-delà du fait que les PJ sont des spécialistes dans un ou plusieurs domaines, scientifiques ou autres, qui sont choisis pour constituer (ou faire partie de) l’équipe internationale chargée d’effectuer le premier contact avec des ET, plusieurs États étant signataires d’un traité secret mettant en place un organisme pour s’occuper dudit premier contact.

Près du tiers du bouquin est constitué de considérations sur les différents types d’ET imaginables, leur technologie, leur mode de communication avec nous, le lieu du premier contact, les complications possibles, etc… C’est intéressant et ça peut donner des idées pour plein d’autres contextes de SF avec des ET cohérents et originaux.

Il y a trois scénarios, se déroulant respectivement sur la Lune, près d’un îlot nord-coréen, et dans les Andes argentines. Dans chacun des trois, le premier contact (ou du moins, les ET qui en sont l’objet) sort des sentiers battus. Cependant, cela les rend délicats à réussir ; le dernier est tellement délicat que je ne vois pas vraiment comment des joueurs normaux pourraient le réussir, mais aucune piste n’est proposée au MJ pour indiquer des modes de résolution possibles vers lesquels il pourrait tenter d’orienter ses joueurs.

First Contact Team est adapté à des scénarios indépendants plutôt qu’à des campagnes avec PJ récurrents (à moins d’imaginer plusieurs premiers contacts successifs avec des ET différents, mais ça tirerait sérieusement sur ma suspension volontaire de l’incrédulité). J’ai peur que, malgré l’originalité déployée dans les trois scénarios proposés et toutes les possibilités évoquées dans le chapitre sur les ET et le premier contact, on ne s’en lasse assez rapidement. Il occupe plutôt le créneau d’un supplément GURPS sur le sujet, avec d’intéressantes considérations sur les ET, leurs modes de communication, etc… Il y a des bonnes idées à cannibaliser dans ce bouquin, et les scénarios proposent des situations originales. Et finalement, tout ça est assez facilement réexploitable pour un premier contact dans un contexte de SF interstellaire.
Une curiosité intéressante, qui pourrait bien entrer dans mon top 5 nouveautés.

Ce contenu a été publié dans JdR, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *