Sous le grésil et dans la boue, par temps de guerre et au cœur des fléaux, malgré les brigands et la nuit noire…

Un truc dont le Covid 19 et la psychose qui l’entoure ne sont pas encore venus à bout chez nous pour l’instant (contrairement à certains endroits en France, ai je cru comprendre), c’est la Poste. Non seulement le facteur (ou ptêt plutôt la factrice) continue à assurer ses tournées, mais j’ai pu tout à l’heure aller retirer mon colis de JdR au bureau de poste.
Et pendant ce temps là, mondial relay est fermé… Encore une preuve de ce qu’il vaut mieux confier ses colis à la Poste qu’à ses concurrents privés.

Ce contenu a été publié dans Elle est pas belle, la vie ?, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *