Evil Never Dies

Prononçant l’éloge funèbre des humanitaires récemment massacrés au Niger, le premier sinistre a mis leur mort sur le compte du Mal.
Le Mal.
Le Maaal.
Purée, mais c’est quoi cette rhétorique de merde ? On est dans la vraie vie là, pas à D&D !

Ce contenu a été publié dans Les cons, ça ose tout, Qu'est ce qu'on va devenir ?, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *