Kro en résumé : Planets of Adventure

Planets of Adventure
Murray Leinster
Edited and Compiled by Eric Flint and Guy Gordon
Baen Books
ISBN : 0-7434-7162-8
First printing, October 2003
550 pages

Recueils de textes de SF de Murray Leinster (un roman et neuf nouvelles, dont quatre liées entre-elles)

Le roman, The Forgotten Planet, est à ma connaissance le seul de ces textes à avoir eu droit à une V.F. (La planète oubliée).
La planète du titre, qui n’a pas de nom, faisait partie il y a des milliers d’années d’un programme d’ensemencement préalable à l’arrivée de colons humains : un premier vaisseau y avait déposé des micro-organismes, un second des plantes, des champignons et des invertébrés, et un troisième aurait dû poursuivre le programme avec des Vertébrés supérieurs, mais il y a eu un problème et il n’est jamais arrivé. Résultat : des millénaires plus tard, la planète est occupée par des écosystèmes où des Arthropodes géants occupent le sommet de la pyramide alimentaire.
Il y a environ deux mille ans, un vaisseau spatial a eu une avarie à proximité de cette planète, et ses embarcations de secours sont arrivées sur place. Leur descendants ont régressé, et ne sont plus que des sauvages qui tentent de survivre en échappant aux araignées géantes, fourmis légionnaires et autres prédateurs. Ils ont oublié jusqu’au feu et à l’usage des outils. Le héros ramasse sur le cadavre d’un minotaure mâle (le scarabée (en version géante évidemment), pas la créature mythologique !) l’une de ses cornes et découvre qu’il peut s’en servir comme d’une lance. Il se met à réfléchir (ce que ses congénères ne faisaient plus depuis des générations), apprend à sa tribu comment utiliser des outils et se défendre contre les prédateurs, et la conduit vers des terres moins hostiles que celles où elle vivait jusqu’à présent.
C’est correct, à part la fin trop précipitée ; mais ça n’est pas une lecture indispensable. Et ça peut donner des idées pour mettre en scène des Arthropodes géants en JdR, SF, med-fan’ ou autre.

The Planet Explorer est le titre collectif des quatre nouvelles suivantes, qui se déroulent dans le même contexte que Med Ship. Elles ont pour personnage principal un officier du Colonial Survey, organisme qui vient inspecter les installations des nouvelles colonies planétaires avant de les autoriser à « se lancer », en gros. (à l’origine ces quatre textes (Solar Constant, Sand Doom, Combat Team, et The Swamp Was Upside Down) étaient indépendants, et ils ont ensuite été remaniés pour avoir le même personnage principal)
À chaque fois, la colonie inspectée est menacée de destruction complète, et le héros réussit à la sauver, en général par une solution technico-scientifique.

Anthropological Note a pour personnage principal une ethnologue venue s’installer dans un village extraterrestre pour en étudier les habitants (ou plutôt les habitantes, car seules les femelles (et les enfants) vivent dans des villages, les mâles restent dans la jungle).
Scrimshaw est un court récit dans lequel le gardien solitaire d’une mine de diamants isolée sur la face cachée de la Lune est confronté à des braqueurs.
Dans Assignment on Pasik, le héros s’écrase sur une planète éloignée, où il découvre que les autochtones sont conditionnés pour obéir servilement aux humains, que d’autres humains vivent sur place, et assez rapidement, que ces autres humains veulent sa peau, alors qu’il s’efforce de trouver un moyen de repartir.
Regulations est l’histoire de deux hommes dans un avant-poste sur une planète aux autochtones primitifs, qui sont censés suivre à la lettre un règlement contraignant. Mais l’un des deux, qui se croit plus malin, décide de s’en affranchir…
Enfin, The Skit-Tree Planet met en scène une expédition qui explore une planète sur laquelle des arbres ont manifestement été plantés en grand nombre par des êtres pensants, mais sur laquelle aucun vestige de ces êtres n’a été retrouvé.
Ces cinq nouvelles sont pas mal.

En conclusion, c’est un bon recueil de nouvelles pour les amateurs de space opera cohérent. Et même si ça a un peu vieilli, ça renforce mon opinion que Leinster est un auteur injustement méconnu chez nous.

Ce contenu a été publié dans Kros, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Kro en résumé : Planets of Adventure

  1. Alex dit :

    Ah oui, « La planète oubliée »: excellente lecture d’adolescence, avec cette couverture prenante de Giovanni Benvenuti http://www.anticae.fr/1870-thickbox/la-planete-oubliee-roman-science-fiction-fantasy-de-murray-leinster.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *