Hang on, Travellerzz

La reprise de Desireless par Sirenia dont je viens de vous montrer le clip m’avait d’autant plus surpris que je croyais me souvenir d’avoir lu quelque part une interview de Marcel Ximenes expliquant que Rozz s’était formé en réaction à la soupe commerciale du top 50, et citant comme seul et unique exemple Desireless.
Mais quand j’ai voulu retrouver ladite interview pour vous en parler, je me suis rendu compte que ma mémoire n’était plus ce qu’elle était : car non seulement il ne s’agissait pas de Marcel Ximenes, mais de Jean-Pierre Mauro, mais surtout il y était question de la reformation du groupe en 2007, et au lieu de dire du mal, il avait simplement déclaré ceci :

Pourquoi les groupes se reforment ? C’est venu déjà, et c’est tout con à dire, des années 80 par rapport aux Desireless et ce genre de choses. Un revival, une grosse nostalgie, et beaucoup de groupes ont suivi.

Et dire que j’ai fait cette recherche surtout pasque les dates ne collaient pas : 1984 pour la formation de Rozz, 1986 pour Voyage, voyage
Comme quoi, c’est toujours bien de vérifier ses sources avant de parler.

Ce contenu a été publié dans Références cryptiques, Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *