Notes’ Record Tag 2021, deuxième passe, questions n° 1 à 5

Eh oui, j’ai retrouvé quel était le fameux disque évoqué en réponse à la question n° 18 (mais c’était peu ou prou la même chose que pour celui finalement retenu). Je vais donc faire une deuxième passe de réponses, mais plus rapide, en quatre fois (et quatre jours), et avec moins de clips (ou pas, finalement), avant de passer comme annoncé à la version JdR du questionnaire.

Question n° 1 : Un album que vous avez reçu gratuitement (bonus si ça venait du groupe)

Comme je l’avais expliqué la première fois, venant d’un groupe ça ne m’est jamais arrivé.
Mais j’aurais ptêt dû répondre à l’époque en choisissant Into the Prophecy, l’unique album d’Ahrcana, dont je ne me souvenais plus que je l’avais reçu gratuitement…

Question n° 2 : Un album pour les jours de pluie

Même incompréhension quant au sens de la question, donc même genre de réponse que la première fois : Histoires courtes, de Blues Trottoir.

À cause de ça, bien sûr (pas trouvé de clip, devait pourtant bien y en avoir un à l’époque…) :

J’aurais aussi pu choisir, dans un genre plus familier, April Rain de Delain (et non, je ne ferai pas une troisième série de réponses…).

Question n° 3 : Un album que vous avez fini par aimer, mais que vous n’aviez pas aimé à la première écoute

Je l’avais évoqué la première fois : Seventh Son of a Seventh Son, d’Iron Maiden, que j’avais trouvé désarçonnant quand je l’avais découvert (et je n’étais d’ailleurs pas tout seul) et que je n’avais fini par apprécier que bien plus tard, grâce à la reprise de The Evil That Men Do par After Forever (pour rester dans les groupes néerlandais qui se sont séparés depuis).

Question n° 4 : Un album avec un groupe qui compte une musicienne qui ne chante pas

On va rester dans le même créneau que la première fois, c’est-à-dire que non seulement je vais éviter les groupes entièrement féminins, ou ceux avec une chanteuse et au moins une autre musicienne, mais je vais en outre rester dans le metal français des années ’80 avec Venin, du groupe éponyme, avec Fabienne Perrio à la basse.

Question n° 5 : Un album avec un feeling « maison de campagne »

Comme pour la question 2, je ne vois pas à quoi celle-ci rime. Je vais éviter de ressortir du Blue Öyster Cult (surtout pasque je compte répondre à une autre question par un de leurs albums), et je citerai à la place (et après moult hésitations) Tango in the Night, de Fleetwood Mac

Pourquoi ? Ben, déjà, pourquoi pas ?
Mais aussi et surtout, à cause de ce clip plutôt campagnard :

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.