Encore un paquet pas livré

Depuis quelques temps, Mongoose ne m’expédie plus les bouquins que je leur commande depuis un entrepôt britannique, mais depuis les États-Unis (probablement pasque c’est devenu trop la merde avec le brexit). Le problème, c’est que ça s’accompagne d’une livraison par transporteur privé (en l’occurrence, Fedex), et que donc, à part quand par chance je suis en congés, c’est la croix et la bannière pour récupérer mon colis, puisque non seulement je suis au boulot lorsque le livreur passe (avant-hier, je n’ai pas dû le rater de beaucoup), mais ils n’ont pas de relais-colis.
« Heureusement », ils ne semblent pas non plus avoir de flotte de transport ; ce qui signifie qu’ils sous-traitent les livraisons à des entreprises locales ; ce que j’ai découvert hier soir en appelant le livreur qui était passé pour qu’on essaie de trouver une solution. Et c’est ainsi que j’ai pu mettre à profit un déplacement professionnel pour passer tout à l’heure récupérer mon précieux bouquin, à environ une demi-heure de chez moi. Ça va me faire chier de devoir à l’avenir faire une heure de route pour aller chercher mes paquets (pasque je sens que ça va le plus souvent se passer comme ça pour les colis Fedex), mais au moins c’est réalisable. Et ça m’évite le stress de me demander comment je vais bien pouvoir faire pour récupérer mon bien.
N’empêche que ça n’est plus à proprement parler une livraison, et qu’on a fait nettement plus pratique comme solution.

Ce contenu a été publié dans Faut s'en voir, Ma vie est un drame. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.