Je ne voyagerai plus qu’en rêve

J’avais réussi à prendre mon après-midi, et je le commençais par une sieste bien méritée, quand j’ai été réveillé par la sonnerie du téléphone. Évidemment, c’était un faux numéro, un type qui m’appelait à propos de mon site (sur lequel, pour obtenir mon numéro de téléphone, il faudrait prendre dix chiffres à gauche à droite en espérant tomber sur les bons) et voulait savoir si je faisais « des expéditions ».
Mal gratté par ce réveil en sursaut pour un tel motif, je lui ai raccroché au nez. Ce qui ne l’a visiblement pas découragé, puisqu’il a récidivé immédiatement après, pour le même résultat en version plus agacée.
Si j’avais été reposé, j’aurais pu m’amuser à lui répondre quelque chose du genre « uniquement en Afrique », ou « plus maintenant, je suis trop vieux pour ça ». Ça m’aurait peut-être consolé de ne pas avoir réussi à me rendormir ensuite, tout en étant trop claqué pour pouvoir faire quoi que ce soit de constructif à la place…
Il me semble que pendant ma sieste écourtée, j’avais rêvé qu’on m’appelait sur le portable du boulot (bien évidemment éteint à cette heure). M’demande si ce n’était pas le gugusse qui avait déjà tenté de me téléphoner une fois (ou plusieurs) sans que ça ne me réveille…

Ce contenu a été publié dans Ma vie est un drame, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.