Figurines de rêve

Rêve intéressant la nuit dernière (et non seulement je m’en souviens encore suffisamment bien pour vous en parler plus de quinze heures après mon réveil, mais j’avais même pris des notes en me levant, au cas où).
Je consultais un numéro de la nouvelle version de « Casus Belli » (qui ressemblait pas mal à la version originelle (la seule la vraie l’unique), en particulier pour ce qui était du format), qui contenait un reportage de plusieurs pages (avec photos couleurs) sur des figurines peintes par Vaken (je crois qu’il y avait carrément un ou des diorama(s)).
Dans ce même numéro, mon frangin avait passé (sans m’en informer au préalable) une petite annonce pour recruter un ou plusieurs joueur(s) supplémentaire(s) pour notre groupe (alors que dans la vie réelle, il ne joue plus), et on recevait un candidat au domicile parental, un soir peu avant l’heure du dîner (mais pas à cette saison, car il faisait encore jour à pas loin de 19 heures). L’entretien d’embauche avait lieu dans ma chambre (telle qu’elle était quand j’habitais encore là-bas, avec entre autres ma ludothèque en partie entreposée dans des caisses sous mon plumard (ce qui fut fatal à ma boîte de Freedom Fighters), mais un peu plus spacieuse). Il se passait à peu près bien (même si je n’étais pas convaincu que le candidat ferait l’affaire), jusqu’au moment où le type s’est mis à nous demander si on pouvait lui montrer Ghostbusters (le JdR). Peu désireux d’autoriser un étranger à mettre le nez dans ma ludothèque, j’avais fugitivement pensé lui sortir mon exemplaire imprimé de GURPS Ghostbusters, quand je me suis réveillé.

Ce contenu a été publié dans Rêves, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.