Le 7, impair et manque

J’ai écouté aujourd’hui le nouveau Zazie, en version boîtier sept disques (je n’ai écouté que les six disques, j’ai fait l’impasse sur le DVD, comme à l’accoutumée avec les DVD musicaux : je n’ai pas le temps de regarder ces machins).

Je n’irai pas par quatre chemins, et encore moins par sept : il est franchement, carrément, profondément, MAUVAIS.
Et me farcir les six disques à la suite fut vraiment un pensum.

Et en plus, le boîtier est trop haut pour tenir sur mon étagère à longbox

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Le 7, impair et manque

  1. Vaken dit :

    Bon, déjà au départ, qu’elle idée d’acheter ça. C’est du masochisme.
    Même si on te l’a offert, tu pouvais le perdre dans un coin :-P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *