Petite musique de nuit

Il parait que la musique adoucit les mœurs… Si seulement elle pouvait aussi adoucir les températures !
Allons y pour une nouvelle fournaise (oups, fournée) de disques relativement récents :

Changes, le tout nouvel album d’Alyson Avenue, groupe de rock suédois qui doit sa notoriété au fait qu’il s’est fait piquer sa précédente chanteuse (Anette Blyckert, née Olzon) par Nightwish.La remplaçante s’appelle Arabella Vitanc, et elle assure suffisamment pour que ce soit sans doute leur meilleur album à ce jour. Musicalement, ça reste dans la lignée de ce qu’ils faisaient avant, mais c’est plus « mûr ».

Misere Mortem, unique album de Mortemia, un « groupe » constitué de Morten Veland, fondateur de Tristania et de Sirenia, parfois accompagné de chœurs.C’est loin de valoir les deux précédents groupes du bonhomme. Vous pouvez faire l’impasse sans aucun remord.

Out of the Ashes, de Katra.Du symphonic metal finlandais à hurleuse, pas exactement ce qu’on pourrait qualifier d’original, mais assurément dans le dessus du panier d’un genre saturé (et pas seulement au niveau des guitares…).

Solitaire, toujours dans le même genre mais pas dans le même pays, puisque c’est le dernier des Autrichiens d’Edenbridge.Il est bon.

Enfin, une vieillerie de 2009, Double Moon, le premier album de Liv Moon.Moins abouti, moins sophistiqué que leur nouvel album, Golden Moon, dont je vous avais parlé il y a quelques temps (et que j’ai fini par réussir à me procurer à un prix raisonnable). Plus japonais, aussi. Mais c’est un agréable changement de son…

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *