Ferme ta gueule et joue !

On savait déjà depuis longtemps qu’il valait souvent mieux ne pas demander à un sportif d’exprimer ses opinions sur des sujets extra-sportifs. Mais, sans vouloir véhiculer des clichés éculés, leur activité est d’abord et essentiellement physique, et non intellectuelle. Par contre, quand on a affaire à des artistes, on pourrait naïvement imaginer qu’ils soient plus intelligents, la création nécessitant quand même a priori un certain développement cérébral.
J’ai bien écrit naïvement ; car les contre-exemples ne manquent pas.
Par exemple, dans le domaine musical (sous-entendu « avec un certain niveau de qualité »), j’ai longtemps cru qu’un individu comme Ted Nugent (dont, tous les 7 novembre, Francis Zégut nous rappelle « 1974 : Ted Nugent remporte un prix pour avoir réussi à tirer sur un écureuil à 150 mètres. Quel con !« ) était bien placé pour décrocher la palme des idées les plus nauséabondes. Mais la palme en question doit être convoitée, car ces derniers temps, Dave Mustaine se démène énergiquement pour l’obtenir (oui, je sais que ça date déjà de quelques jours et qu’il en avait sorti d’autres auparavant ; j’avais hésité à poster dessus à l’époque, mais comme ça continue à faire du bruit sur internet, avec en particulier les twits en réponse d’Oderus Urungus, j’y vais).
Comme quoi, on peut avoir (ou avoir eu ?) du talent et être un sacrément gros connard.

Ce contenu a été publié dans Les cons, ça ose tout, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Ferme ta gueule et joue !

  1. Phersu dit :

    Dans le sens inverse, j’aime bien cet article de Tom Morello contre Paul Ryan.

  2. Ping : Titre prémonitoire | imaginos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *