Titre prémonitoire

Marrant : je viens de constater que le titre du nouveau Ted Nugent, dont je viens tout juste de vous déconseiller l’écoute, était peu ou prou la traduction du titre du précédent billet où j’avais parlé de lui.
Je serais pourtant fort surpris d’apprendre qu’il me lit…

Ce contenu a été publié dans Ça alors !, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *