L’heure des bilans (1) : 2015 en JdR

Comme chaque année, voici un bilan rôludique des douze mois écoulés.

Côté décès, il y a eu Bernard Verlhac (illustrateur de MEGA, Rêve de Dragon, et Chroniques d’Outre Monde) le 7 janvier (dans les circonstances que l’on sait), et les figures du milieu travellerien Hans Rancke-Madsen le 9 octobre et Don McKinney le 11 décembre.

Au niveau des sorties francophones, vu que j’ai laissé tomber l’actuelle incarnation de « Casus Belli », un seul ouvrage a retenu mon attention : nanoChrome². Évidemment, je continue à essayer de suivre ce qui se passe (pas grand chose, à vrai dire) du côté de l’éventuelle réédition d’Empires & Dynasties, annoncée en février sans que rien ne bouge ensuite ; et aussi à suivre les cogitations de Tonton Alias concernant le futur de Tigres Volants, qui ne s’appellera sans doute plus ainsi (une décision qui perturbe déjà profondément le laaarge socle des amateurs de longue date du jeu) ; mais tout ça n’est pour l’instant qu’à l’état de projets plus ou moins avancés (et pour ce qui est du premier, ça tient à mon avis pour l’instant plus du doux rêve que du projet concret).

En anglais par contre, l’année a été meilleure que la précédente, avec une grosse quarantaine de sorties dignes de mon intérêt (au moins en tant que collectionneur). Évidemment, il convient de relativiser tout ça, car les deux tiers sont en fait de petits *.pdf : l’intégralité des nouveautés pour GURPS (quatorze machins, plutôt bien faits dans l’ensemble bien qu’ils soient pour la plupart anecdotiques, dont deux pour Transhuman Space), et quatorze machins aussi pour Traveller (treize pour Rikki-Tikki-Traveller, pour la plupart chez MGP, et un pour le Classic) sur les dix-huit que je me suis procurés (il y en a eu d’autres, en particulier chez MGP, mais ils ne m’intéressaient pas). La mauvaise nouvelle, c’est donc que MGP se met à son tour à produire des petits *.pdf sans grand intérêt, et réalisés avec l’absence de qualité à laquelle cet éditeur nous a habitués. Accessoirement, on constatera aussi sans surprise que GURPS ne relève pas la tête (SJG devait réimprimer le Basic Set l’été dernier, je n’ai pas l’impression que ça ait été fait, mais je n’ai pas suivi non plus). Pour Traveller, les parutions papier de MGP sont des choses déjà parues en *.pdf avant cette année. Il n’y a pas eu de nouveauté de 2015 ayant eu droit à un tel traitement (bien qu’on attendait pour l’automne dernier les deux suppléments les plus récents pour leur version de Traveller 2300, qui sont toujours annoncés respectivement pour septembre et décembre (2015) au moment où je commence à rédiger le présent billet). Moon Toad Publishing a poursuivi sa série de suppléments présentant chacun une classe de vaisseau, avec deux volumes cette année, et j’espère qu’ils vont continuer, car ces machins sont de bonne qualité et bien meilleurs que les imitations qu’en a produit MGP.
On peut encore ajouter, du côté des revues, un numéro d’Imperiallines, la revue *.pdf officielle de Traveller, paru en janvier (et qui n’a pour l’instant pas été suivi, ce qui me semble mal augurer de l’avenir du titre).
Tant qu’on évoque l’actualité travellerienne, il me reste à rappeler trois informations notables : la licence Traveller de SJG expire le 31 décembre (donc GURPS Traveller, c’est officiellement fini, même si dans les faits ça faisait déjà longtemps qu’ils ne sortaient plus rien) ; MGP prépare pour l’année prochaine une nouvelle édition de Rikki-Tikki-Traveller ; et une version remaniée et corrigée de T5 (T5.09) est disponible en *.pdf. Ah, et puis les derniers volumes de la campagne *.pdf gratuite The Pirates of Drinax sont enfin parus.

Les autres parutions qui m’ont intéressé cette année sont :
– les deux derniers suppléments pour Firefly RPG (j’ai d’ailleurs la vague impression que la gamme s’arrêtera là, vu que l’éditeur reste muet depuis six mois ; et elle s’arrêterait donc sur une déception, avec la très surfaite campagne Ghosts in the Black orchestrée par le très surfait Robin D. Laws) ;
– Winds of the Steppes, le supplément d’Olivier Dubreuil sur les nomades des steppes, pour le Basic RolePlaying ; malheureusement, il y a eu peu après sa sortie une rupture entre Chaosium et son éditeur Alephtar Games, ce qui fait qu’il est désormais introuvable… ;
– Mars Adventure Omnibus, un recueil de quatre scénarios pour Savage Worlds Mars précédemment publiés en *.pdf ;
– pour Glorantha, la nouvelle édition de King of Sartar et HeroQuest Glorantha ;
– l’impressionnante boîte Cthulhu Britannica London, pour Call of Cthulhu, qui est tellement bourrée de matos qu’on a du mal à la refermer ;
– le HârnMaster Bestiary, dont j’ai découvert l’existence tout à fait par hasard ;
– et les deux premiers tomes de la série de jeux post-cata The End of the World, prévue pour en compter quatre.
Je vous passe les *.pdf pour le nouveau Space 1889, j’attendrai les versions papier pour vous en parler.
Bref, un éventail plus varié que l’année précédente.

Dans l’actualité des jeux intéressants, une grande partie de la gamme RdD2 est légalement téléchargeable sur Rêves d’Ailleurs. Il y a aussi eu des *.pdf plus ou moins nouveaux pour Blue Planet et Gangbusters, et les rééditions du Tékumel Sourcebook (*.pdf encore) et du roman de M.A.R. Barker The Man of Gold (disponible en papier).
Tékumel a par ailleurs vu la parution d’au moins deux nouveaux systèmes de jeu amateurs…
Par contre, on attend toujours la sortie de TimeWatch, le JdR de voyage dans le temps de chez Pelgrane, qui continue à creuser son retard…

Du côté des zines, on a eu droit à trois numéros du Frontier Explorer (qui est par ailleurs désormais disponible en impression à la demande), deux de Protodimension Magazine (mais ils n’ont pas sorti de numéro à Halloween, contrairement à leur habitude, ce qui me semble inquiétant), à la renaissance (pour un numéro seulement pour l’instant) du zine travellerien Into the Deep, et à quatre numéros thématiques d’un tout nouveau zine au format *.epub, The Hanging Garden, créé par Gianni et dans lequel j’ai déjà été publié une fois (en attendant la prochaine).
Le Star Frontiersman semble avoir été absorbé par le Frontier Explorer (si c’est officiel, j’ai raté l’annonce, mais quoi qu’il en soit je n’en serais pas surpris, vu que les deux zines étaient désormais dans la même maison). Quant au Colonial Times et à Stellar Reaches, je crains qu’ils n’aient désormais rejoint la longue liste des bons zines disparus.

Parmi les souscriptions intéressantes lancées et financées cette année, il y a une nouvelle campagne pour Rêve de Dragon, un roman travellerien signé Marc Miller lui-même, et la réédition de RuneQuest II. Et une série de bouquins en français de conseils aux joueurs et aux MJ, mais la campagne de financement n’est pas encore terminée.

Pour les rééditions de vieux jeux, le nouveau Chill est sorti (au moins en *.pdf) ; et ont été annoncés cette année (mais pour plus tard, donc, ou alors j’ai raté des épisodes), outre E&D évoqué plus haut, Berlin XVIII, Écryme, Empire galactique, Rêve de Dragon, Superhero 2044 et Talislanta, entre autres.

Signalons encore le retour (apparemment pas exactement paisible) de Greg Stafford aux commandes de Chaosium, avec Sandy Petersen dans son sillage, retour qui a vite été suivi de celui de Glorantha chez cet éditeur. Je ne sais pas s’il faut y voir un lien avec la rupture entre Chaosium et Alephtar Games évoquée plus haut…

Voilà ce que je retiendrai en gros de l’année 2015 sur le plan rôludique.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à L’heure des bilans (1) : 2015 en JdR

  1. 賈尼 dit :

    TimeWatch, le JdR de voyage dans le temps de chez Pelgrane

    Je n’en avais absolument jamais entendu parler. J’ai fait une petite recherche rapide, et apparemment il est motorisé par Gumshoe, système qui me laisse de marbre :-\

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *