Et pourtant, elles jouent

Ceci m’a amusé.

Ce contenu a été publié dans Les cons, ça ose tout, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Et pourtant, elles jouent

  1. Rappar dit :

    « référence cryptique » en effet… pourquoi est-ce qu’elle le traite de kenku, alors que les kenkus sont muets ? :/

    • Imaginos dit :

      T’es sérieux, là ?

      Et pourtant, elles jouent

      > pourquoi est-ce qu’elle le traite de kenku, alors que les kenkus sont muets ? :/

      Elle ne le traite pas de kenku, elle lui montre qu’elle sait mieux que lui-même de quoi il prétend parler, puisqu’il est manifestement incapable de nommer that sweet new bird player race

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *