Quand je pense… (2)

… que ça fait bien une heure que j’ai coupé ma zique, pour ne pas déranger les voisins à cette heure tardive avec mon metal au cas où ils auraient l’oreille suffisamment pointue pour l’entendre, mais que quelque part, à quelques centaines de mètres d’ici je pense, quelqu’un passe Nuit de folie, des Début de soirée (ce qui ne nous rajeunit pas), et que je l’entends presque aussi bien que si c’était dans la pièce d’à côté…

J’ai bien envie de remettre ma chaîne, ne serait ce que pour ne pas avoir à subir leur musique ; je ne renie pas ma folle jeunesse, mais quand même…

(ah tiens, ils ont changé de chanson et ils ont baissé le son, je ne reconnais plus le morceau qui passe, et d’ailleurs je ne le connais probablement même pas…)

Ce contenu a été publié dans Les cons, ça ose tout, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.