There are no tags on these mattresses

Quand je regarde le nuage de tags en haut à droite du blog, je me demande parfois comment se fait le choix de leur affichage.

Je ne parle pas des plus fréquemment employés parmi les 45 affichés, mais de ceux situés à l’autre bout de l’échelle.
Car il arrive parfois qu’un nouveau tag vienne en supplanter un ancien, alors que tous deux concernent le même nombre de billets. Et c’est là dessus que je m’interroge :
– pourquoi supplanter un tag existant par un autre tag de même niveau ?
– pourquoi le tag supplanté est il généralement un sujet que j’aime particulièrement, alors que le nouveau tag ne doit son irruption qu’à l’actualité (c’est ainsi qu’ont récemment été supplantés les tags Iron Maiden et Yotangor, au profit de deux autres tags fort mineurs à mes yeux ; ou que le tag Zed Yago a souvent joué les clignotants, disparaissant souvent lorsque l’actualité faisait remonter un autre tag) ?

Ce billet va me permettre de réaliser une petite expérience : deux tags vont réapparaître, en supplantant deux autres de rang désormais inférieur. Je me demande qui seront les sacrifiés… mais je suis prêt à parier que ce ne seront pas ceux que j’aurais moi-même fait disparaître.
(à vrai dire, je suis presque persuadé qu’un autre « clignotant » sera du nombre des relégués…)

Ce contenu a été publié dans Hors catégorie, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à There are no tags on these mattresses

  1. Imaginos dit :

    Expérience peu concluante : l’un des deux tags à sauter faisait pour une fois partie des deux que j’aurais relégués si ça se faisait manuellement, et le tag clignotant Nightwish a tenu bon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *