Avec l’âge, on devient malpoli…

La dernière fois que j’avais mené un entretien d’embauche (c’était celui de mon actuel adjoint, mais dans un tout autre poste, il y a plus de cinq ans), je m’étais efforcé de vouvoyer le candidat, même si dans mon équipe je tutoyais tout le monde (et la plupart des gens se tutoyaient), même si je savais du départ qu’on allait le recruter (sauf problème), et même si j’avais en face de moi un jeune de 22 ans.
(j’ai d’ailleurs le souvenir de m’être échappé au moins une fois)

Ce matin, nous avons reçu, mon adjoint et moi, une candidate pour son entretien d’embauche.
Même si dans mon équipe je tutoie tout le monde (et tout le monde se tutoie), même si nous savions du départ qu’on allait la recruter (sauf problème), et même si j’avais en face de moi une jeune de 21 ans, j’avais l’intention de m’efforcer de la vouvoyer tant que son recrutement n’était pas officiellement décidé.

Sauf qu’elle est arrivée en avance, et que quand je suis remonté de l’usine dans mon bureau, elle était déjà là, et que mon adjoint avait déjà commencé à la tutoyer…
(bon, il faut dire aussi que le fait que la cousine de la candidate travaille elle aussi dans notre équipe et se trouvait dans le bureau à ce moment là n’avait pas dû l’inciter au vouvoiement)

Du coup, je me suis un peu retrouvé obligé de faire pareil (ce qui ne m’a pas posé de difficultés ; l’inverse aurait été plus délicat. Mais c’était plus au niveau respect de la candidate que ça me gênait… Personnellement, j’ai toujours eu horreur des inconnus qui se permettaient de me tutoyer quand je postulais pour bosser chez eux, c’était même rédhibitoire).

Et ce n’est qu’à la fin que je me suis rendu compte qu’elle continuait à nous vouvoyer.

Heureusement, ça ne devrait plus être le cas, puisqu’on le lui a fait remarquer et qu’elle n’a pas l’air d’être timide (loin de là)…

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Avec l’âge, on devient malpoli…

  1. Ping : Erreur sur la personne ? « imaginos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.