Honni soit qui mal y pense

Vous le savez, je bosse dans une équipe presque entièrement féminine. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire vu de l’extérieur, les conversations tournent souvent en dessous de la ceinture ; et ce n’est pas moi le plus porté sur la chose, bien que mes propos soient régulièrement « mal interprétés ».
Et cette madeleine de Mady, qui date déjà d’il y a quelques jours, m’a bien rappelé le boulot.

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *