Pratchett est il contagieux ?

Terry Pratchett est atteint de la maladie d’Alzheimer, cette saloperie qui fait (entre autres) perdre la mémoire.
J’ai parfois quelques inquiétudes à ce sujet : c’est ainsi qu’hier, des collègues m’ayant demandé la signification du verbe procrastiner, je suis resté incapable de leur répondre à brûle-pourpoint et ai dû chercher dans le dictionnaire.
Pourtant, le dernier volume des Annales du Disque-Monde que j’ai lu, il y a quelques mois déjà, était Procrastination

Ce contenu a été publié dans Ma vie est un drame, On n'a pas des métiers faciles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Pratchett est il contagieux ?

  1. Alias dit :

    Ce qui m’a le plus surpris, c’est le fait que « procrastiner » soit un vrai terme de la langue française et pas un anglicisme qui pique les yeux. Un mot assez ancien, même (présent dès le XVIe siècle).

    • Imaginos dit :

      En fait, il y avait peu de risques pour que ce ne soit pas du bon français, vu que le bouquin s’appelle en V.O. Thief of Time et que le traducteur, Patrick Couton, s’il n’est pas à 100 % irréprochable, est quand même vraiment sérieux et doué, et sans doute l’un des meilleurs en activité actuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *